© Emma Burlet

Quand elle ne parcourt pas les rues du monde pour I Heart, Emma Burlet multiplie les projets. Tout juste rentrée de Barcelone pour notre dernier numéro, elle présentera du 20 au 22 avril l’exposition « Périmées » aux Fusains, dans l’ancien studio montmartrois de Joan Miró. En articulant ses trois séries « Phoenix », « Spondias Dulcis » et « Screenshot Safari », elle explore le film photographique et sa péremption, son instabilité et son caractère éphémère. C’est à travers ses silhouettes fantomatiques, qui semblent échapper à l’objectif, et ses altérations chromatiques, que se révèle toute la technique de l’artiste dont le travail envoûte et surprend. Et si vous souhaitez accrocher chez vous l’un de ses clichés empreints d’onirisme, ceux-ci seront disponibles à l’achat. // When she’s not traveling around the world with us, Emma Burlet is far from idle. After shooting our latest issue‘s fashion editorial, the photographer will showcase her exhibition « Périmées » at the Fusains from April 20th till 22nd. Centered around her three series « Phoenix », « Spondias Dulcis » et « Screenshot Safari », she explores the photographic film and its expiry, its instability and his fleeting aspect. It is through her ghostly figures escaping her lens, her chromatic alterations and her overexposed pictures that all her technique unravels. And if you’re as enchanted as us by her work, it will be on sale during the exhibition!

« Périmées », du 20 au 22 avril aux Fusains, 18 rue Tourlaque, Paris 18e

 

 

PansyAss Ceramics

Jusqu’au 24 décembre, la boutique de Noël « Something in a Box » investit le Hoxton, nouvelle adresse du groupe hotelier anglais. L’expo – boutique, fruit d’une collaboration entre le Studio Marant et le Flash Design Store, met en lumière de jeunes artistes dont les créations mêlent les thèmes du design, du voyage et de la mobilité. En prenant comme point de départ la Boîte-en-Valise de Marcel Duchamp, le magasin éphémère présente des objets fonctionnels ou de collection comme des biscuits comestibles sur lesquels dessiner, des pantoufles Amélie Pichard ou encore la Bûcheboard, fusion entre un arbre et un skateboard. Ouvert du mardi au dimanche, « Something in a Box » saura ravir, en ces périodes de fêtes, tous les amateurs d’art et d’aventures. // From December 7th to 24th, the Christmas shop ‘Something in a Box’ will be open at the recently inaugurated Hoxton in Paris. The boutique exhibition will be open to all from Tuesday to Sunday, and is the result of a collaboration between Studio Marant and the Flash Design Store. It will mainly focus on artefacts related to design and travel, able to hold all your favorite belongings!

Women House : Welcome home

By Noémie on 10/19/17 | Paris | ,

 

 

Laurie Simmons, Walking House, 1989

La Monnaie de Paris, en collaboration avec le National Museum of Women in the Arts de Washington D.C. lance le coup d’envoi demain de « Women House », initiative donnant le pouvoir aux femmes et qui tombe à point nommé. L’exposition, ouverte jusqu’au 28 janvier met en lumière 39 artistes femmes du XXe et XXIe siècle, dont les créations associent le genre féminin à l’espace domestique. Entre prison et abri, aliénation et réinvention de soi, la maison apparaît successivement comme un espace reléguant les femmes aux tâches ménagères et comme lieu de création poétique, à l’image de Virginia Woolf dans Une chambre à soi, point de départ de l’exposition. C’est sous une multitude d’angles que sont traitées les questions liées à la place de la femme dans une histoire qui, pendant trop longtemps, l’a exclue. Entre féminisme, nostalgie et poésie, les différentes artistes internationales à l’instar de Louise Bourgeois, Niki de Saint Phalle ou Shen Yuan s’interrogent sur la construction de l’identité féminine et la conquête d’un espace de reconnaissance. Après son passage à Paris, l’exposition jouera les prolongations à Washington D.C. du 9 mars au 28 mai. // With the intent of giving power to women, the Monnaie de Paris, in collaboration with the National Museum of Women in the Arts in Washington D.C. is getting ready to launch ‘Women House’, an exhibition that features the work of 39 female artists. From Oct. 20th till January 28th, their work will be exhibited in light of the relation between women and domestic space, alternatively seen as a prison and a place where you can reinvent yourself. Starting off with Virginia Woolf’s essay A Room of One’s Own, the manifestation will showcase pieces that put women at the center of History and give them recognition. ‘Women House’ will then move to Washington D.C. after 3 months in Paris, from March 9th till May 28th.

 

 

Cet automne à Paris, il n’y aura pas que la Fiac qui saura ravir les fans d’art contemporain. Pour sa première édition, du 19 au 22 octobre à l’Espace Comminesla Biennale de Paname s’affiche avec la volonté de dépoussiérer la scène artistique parisienne et de rompre avec une vision élitiste de l’art. Porté par les artistes Salomé Partouche et Jean Samuel Halifi, ce projet regroupera le travail pluridisciplinaire de 20 talents de la région. Au programme : photographies, expériences sonores, performances vivantes, conférences, rencontres, et même une salle interdite aux moins de 18 ans pour les visiteurs les plus avertis. Des partenaires seront aussi de la partie avec une collab Adidas et une exposition d’Andrew Miller, artiste choisi par Viceland. Cerise sur le gâteau, c’est gratuit et ouvert à tous ! // This Fall, the annual FIAC won’t be the only place to be for contemporary art lovers! The ‘Biennale de Paname’ is ready to shake things up and will take place from Oct. 19th til Oct. 22nd in the Espace Commines, right in the heart of Paris. Curated by artists Salomé Partouche and Jean Samuel Halifi, this event will host the diverse work of 20 artists from the area and aims to go against an elitist conception of arts. Open and free for all, the venue will host a series of meetups, conferences and viewings. On top of this, Adidas is launching a new line with the help of participating artists and Andrew Miller, chosen by Viceland, will exhibit some of his work.

 

 

© Chanel

Depuis que nous avons, nous aussi, posé nos valises à Séoul pour le dernier numéro d’I Heart, nous suivons de très près l’actualité de la ville. Impossible donc de passer à côté de l’exposition dédiée à Chanel. C’est au très récent DDP, Dongdaemun Design Plaza, un musée dédié au design inauguré en mars 2014, où l’exposition «Culture Chanel. L’Esprit des lieux» a élu résidence jusqu’au 5 octobre. Composée de 10 séquences, l’exposition met l’accent sur les lieux de vie et de prédilection de Gabrielle Chanel, véritables sources d’inspirations de cette dernière. Photographies, objets, livres, archives, manuscrits mais aussi créations de mode, joaillerie, parfums; en tout plus de 500 pièces sont exposées. Une bonne occasion de prendre une bouffée d’air très française si vous traînez du côté de Séoul ! // Since we settled in Seoul for I Heart‘s latest issue, we pay special attention to the town and its news. Therefore, we just couldn’t miss the Chanel exhibition «Culture Chanel. L’Esprit des lieux» until october 5th at the brand new museum dedicated to design, DDP, open since March 2014. In 10 sequences, the exhibition insists on inspirational places for Gabrielle Chanel. Pictures, objects, books, archives, manuscripts, but also fashion creations, jewels, perfume ; more than 500 pieces are exposed. By recounting her history, the exhibition offers you a true journey at the very heart of Mademoiselle Chanel’s life. A perfect excuse to get some french air if you are hanging out around Seoul!

keep looking »