I HEART GRAND PARIS (#33) is out!

By Noémie on 06/28/18 | Paris |

 

 

© Eytan Jan

I HEART #33 Grand Paris est en kiosque ! Au sommaire de ce numéro hors périph : une exploration de la scène musicale du Grand Paris avec le rappeur romantique Ichon et le nouveau talent aux sonorités grecques Johan Papaconstantino, les rappeurs sevranais 13 Block, une extension des frontières de la capitale de la mode avec l’ensorcelante créatrice Lea Peckre, et les nouveaux artisans du luxe, nichés dans le coeur du 93, des entretiens avec Born Bad Records et Duy Anh Nhan Duc, des dossiers sur les ballons d’or de la mode, le cinéma français et la réalité virtuelle, une découverte du projet d’autoroute végétale s’étendant jusqu’à Roissy, une série mode hommage aux tableaux impressionnistes réalisée par Raphael Lugassy et une autre imaginée par Chloé Gassian dans les allées d’un magasin Brico Dépôt. La conquête de l’espace au mètre carré avec une série photo d’artistes dans leurs vastes ateliers réalisée par Charlotte Robin, et des bisous du gymnaste Peterson Ceus, la journaliste Alice Pfeiffer, l’artiste Safia Bahmed Schwartz et la créatrice d’About a WorkerSans oublier nos meilleures adresses de la petite couronne ! // I HEART #33 Grand Paris is out! Featuring: an insight from the region’s music scene with romantic rapper Ichon and new talent Johan Papaconstantino, 13 Block, a discovery of the fashion industry with the mesmerizing Lea Peckre, the new luxury industry craftsmen and women, interviews with Born Bad Records and Duy Anh Nhan Duc, reports on the golden balls of fashion, French cinema and virtual reality, the discovery of the new organic highway project, a fashion editorial by Raphael Lugassy paying homage to impressionist paintings and another one by Chloé Gassian made in Brico Dépôt. The search for bigger flats portrayed by a series of cribs picturing artists’ workshops by Charlotte Robin, and kisses from gymnast Peterson Ceus, journalist Alice Pfeiffer, artist Safia Bahmed Schwartz and designer Kim Hou from About a Worker. Not forgetting, of course, our best addresses from the petite couronne area!

 

 

We love green 2017

Entre deux concerts, il faut bien recharger les batteries. Si le lineup de We Love Green 2018 est plutôt alléchant, le festival eco-friendly du bois de Vincennes fait aussi parler de lui avec sa programmation food délirante, réunissant 52 restaurateurs ! En quête de ce qui se fait de meilleur et de mieux sourcé, l’événement parisien a fait appel à un jury présidé par Pascal Barbot, chef aux 3 étoiles Michelin, afin de sélectionner les meilleures cantines. Comme il serait un peu long d’en faire toute la liste, on vous a sélectionné nos 5 coups de cœur :

1. Le Banquet We Love Green

Le Banquet We Love Green est l’alliance entre Tabasco et les chefs des 4 restaurants du Quixotic Projects : Candelaria, Hero, le Mary-Celeste et les Grands Verres. En plus de proposer un menu complet (entrée-plat-dessert) pour 35€, les différents services organisés permettent d’offrir un accès à l’emploi à une équipe de réfugiés grâce à la plateforme SINGA solidaire et les équipes de No More Penguins. Une idée de bon goût à réserver ici.

2. Miss Banh-Mi

Pour ceux qui souhaitent éviter l’option burger et hot dogs, Miss Banh Mi propose l’alternative idéale : entre saveurs vietnamiennes vitaminées, et savoir-faire boulanger français inégalable, ces sandwichs sont aussi healthy que savoureux.

Miss Banh-Mi, 5, rue Mandar, 75002, à la Cantoche les 2 & 3 juin. 

3. Hangover Cuisine

Idéal pour le jour 2 du festival, le stand de Guilhem Malissen, promet de concocter des plats réconfortants et sains pour se remettre des excès de la veille. Sa chaîne YouTube nous donne déjà un petit aperçu de ses recettes, qu’il délivrera prochainement dans son livre Saisons (First), mais on vous en reparlera.

Hangover Cuisine, au Véget-Hall les 2 & 3 juin. 

Lire la suite

 

 

© CHANEL

À l’occasion de la 15ème édition du festival “Jardins, Jardin”, Chanel nous ouvre les portes de ses champs grassois que la marque cultive depuis plus de 30 ans avec la famille Mul. Du 31 mai au 3 juin aux Tuileries, les visiteurs pourront évoluer parmi les plantations de 5 fleurs à parfum chères à la maison : le jasmin présent dans le n°5, la célèbre rose de mai, l’iris pallida, la tubéreuse et le géranium rosat. Tel un voyage olfactif à travers le savoir-faire des maîtres parfumeurs de l’enseigne, une bastide renfermera une table des matières premières, pour ressentir toute la puissance et la délicatesse des différentes essences florales. Une jolie invitation à venir découvrir les métiers de la parfumerie. // During this year’s edition of the festival “Jardins, Jardin” dedicated to the work of horticulturists and landscapers, Chanel will open a 200m² floral planting in the heart of the Tuileries. While strolling through the field, you might even think you left Paris for Grasse, where every worthy perfume master has settled a home. This will be the occasion to discover all the scents Chanel is famous for: the jasmine flower found in N°5, the exquisite May rose, the iris pallida, the tuberose and the rose geranium. Inside a small bastide, the visitors will also encounter primary materials found in each fragrance of the fashion house. A lovely way to discover more about Chanel’s savoir-faire in perfumery.

« go backkeep looking »