I HEART et AIR FRANCE vous offrent un aller-retour pour deux à Rabat, Casablanca ou Marrakech.

Pour participer au concours, envoyez votre nom, prénom et adresse postale à concours@iheart-magazine.com, accompagnés de la réponse à la question suivante :

« Le rappeur Issam, figure de proue de la scène trap de Casablanca, a un célèbre frère, également présent dans le numéro I HEART Maroc. De qui s’agit-il ? »

La réponse se trouve dans le I HEART Maroc, actuellement en kiosque et en vente sur l’e-shop.

Vous avez jusqu’au 23 juillet 2017 pour participer au concours. Un tirage au sort des bonnes réponses aura lieu le 24 juillet 2017.

Cliquez ici pour consulter le reglement du jeu

 

 

©Maxime Chermat

Les 10 et 11 juin prochain, préparez-vous à vous promener dans les bois, mais aussi à chanter, rigoler et même bouncer à l’occasion de la nouvelle édition du festival We Love Green. Prenant place dans les étendues vertes et feuillues de Vincennes, l’évènement rassemblera tous les goûts musicaux, du rap bien bourratif d’Action Bronson à la pop envoutante de Frànçois & The Atlas Mountains en passant par le néo RnB d’Abra et le funk chargé de synthés de Parcels. Un programme alléchant, dont I HEART est une nouvelle fois partenaire cette année.

CONCOURS : Pour remporter des pass WLG, envoyez nous votre nom + prénom à concours@iheart-magazine.com en répondant à la question suivante : Quel musicien programmé au festival avions nous rencontré lors de notre numéro I HEART Cote Atlantique ? 

Pinar & Viola – arrêt sur images

By Elsa on 04/28/17 | Paris |

 

 

Si les oeuvres de Pinar & Viola peuvent parfois piquer les yeux, elles ne laissent en aucun cas indifférent. Duo d’artistes spécialiste de la « couture numérique », Pinar Demirdag et Viola Renate impriment sur tout type de support leur imagination débordante nourrie à la culture web. Exposant leurs nouvelles créations d’images au Red Bull Space Paris jusqu’au 23 juin, les deux femmes participent au courant surréaliste d’une nouvelle génération. Avec des références visuelles allant de Dali à l’esthétique manga en passant par l’étrangeté graphique des Sims, elles inventent un nouveau langage, abstrait, mais parlant. En témoignent leurs motifs pailletés chez Koché, la collection de linge de maison clairement psyché pour Ikea ou les affiches pour Adidas à l’esprit Olive et Tom.

Installé à Paris, le duo turc produit chaque année, parallèlement à ses commissions, une collection de design graphique. De celle de 2017, intitulée Healing Prints, résulte cette nouvelle exposition : Recharge Station. Pour l’occasion, une installation de tipis plongera les visiteurs dans une atmosphère intimiste. Arrivant à point nommé, cette parenthèse apaisante dans un autre type d’isoloir permettra de recharger nos batteries. Et ça commence dès ce soir, à partir de 18h, pour le vernissage.

 

 

Un cadeau envoyé depuis la Belgique arrive cette semaine à la Galerie du Jour – Agnès B. Pour fêter les 10 ans de Born Bad Records, le label nous offre sur un plateau de frites les travaux du célèbre graphiste et illustrateur Elzo Durt. Rencontré pour notre numéro I HEART Bruxelles, l’artiste au style divinement criard et agressif présentera du 28 avril au 10 juin Colors & Glory, son exposition personnelle. Celui qui commença par des collages de photos parce qu’il s’estimait mauvais en dessin a grandement participé à réveiller le Poster Art en lui injectant une bonne dose d’humour belge et d’ironie mystique. Baignant dans le milieu de la musique punk et techno, il réalise d’abord les flyers des soirées underground de la capitale belge, avant d’ouvrir une galerie (qui a fermé depuis) et de lancer en 2011 avec un ami le label Teenage Menopause Records. La réalisation de pochettes de disques, notamment pour Born Bad, est donc le prolongement logique d’un parcours brillamment instinctif. L’expo, qui révélera ses travaux les plus iconiques des 15 dernières années ainsi que des oeuvres inédites, s’accompagnera de l’édition de la monographie Complete Works et de t-shirts disponibles en série limitée. RDV ce soir à partir de 18h pour le vernissage !

Club Sandwich Magazine – Big Mook

By Elsa on 04/13/17 | Paris |

 

 

Club Sandwich, c’est la toute nouvelle revue indépendante à se mettre sous la dent. Présenté comme un mook, le projet de l’artiste plasticienne Anna Broujean se compose de 160 pages centrées sur un seul et même aliment, histoire d’ouvrir l’appétit et de nourrir l’esprit. Tout juste éclos, le premier numéro se consacre tout simplement à l’oeuf, sujet bien plus vaste qu’il n’y parait. Au sommaire, une quarantaine d’articles pour tout savoir de Gudetama, personnage en forme de jaune d’oeuf qui a envahi le marché du kawaii au Japon, mais aussi du curanderismo (ce rituel mexicain détournant le mauvais oeil grâce aux oeufs) ou encore l’egging, ou l’art de se lancer des oeufs à la figure. Tombant à pic à l’approche de Pâques, vous pouvez vous procurer ce numéro sur le site du magazine.

keep looking »