©Joe Duck pour I HEART Melbourne

Alors que Paris Photo se termine au Grand Palais, suite et fin de notre top 16 des photographes I HEART. Aujourd’hui: l’américain William Hundley, l’australienne Joe Duck et les français Raphaël Lugassy et Louis Canadas.

Read more

 

 

On connaissait surtout la marque Carhartt pour  leurs vêtements colorés et coupés exclusivement pour les hommes. Mais ce temps-là est désormais révolu. Pour la première fois depuis la création de la marque, les stylistes ont conçu une collection capsule adressée aux femmes. Et pour cela, ils ont choisi de collaborer avec les Australiens Misha Hollenbach et Shauna Toohey, fondateurs de la marque P.A.M, que nous avons pu rencontrer lors du passage d’ I Heart à Melbourne. En restant dans un esprit streetwear qui leur est propre, la collection est composée de chemises, t-shirts ou encore casquettes, aux imprimés parfois décalés, mais surtout  rayés, et aux coupes larges et graphiques. Mais ce n’est pas tout ! la marque américaine VANS y a ajouté son grain de sel en imaginant une paire de baskets spécialement pour la collection, qui sera disponible en deux coloris. La collection sera disponible juste pour l’été, le 12 Juin. Mais en attendant, on vous laisse la découvrir en photos et en vidéo. // Carhartt was known for their colored clothes and boys-only collections. But this time is over. For the first time since the brand’s creation, its stylists conceived a collection imagined for women. And to do so, they chose to collaborate with Australians Misha Hollenbach and Shauna Toohey, fondators of the brand P.A.M who we met for our I Heart Melbourne. Keeping a streetwear spirit, the collection consists of shirts, t-shirts or caps, of mostly striped, ample and graphic cuts. But that’s not all! American brand VANS joined too by creating a pair of sneakers especially for the collection, available in two colors. Summer is coming, and the collection will be available June 12th. Read more

 

 

HAPPY 2014! Here’s what our international friends have been up to:

AUCKLAND: Rory (from the Raw Nerves) and Clay (from our hearts) have a new band called Cool Runnings and they just released this silly pothead video. Sweet as, bro. Image de prévisualisation YouTube

VIENNA: Our Fashion photographer Lukas Gansterer reads 032c at the skatepark. bussi bussi 

MELBOURNE: sweetheart Montero makes mature love songs with his new side project, called Early Woman, and you can listen to I’m a Peach HERE

 

 

Au diable les pointes et les exercices trop sérieux de la danse protocolaire. Les soirées No Lights No Lycra vont chambouler votre vision de l’éclate. Concept sorti de la tête des deux australiennes Heidi et Alice , que nous avions rencontré durant notre escapade à Melbourne, NLNL est une session de danse atypique où chacun peut venir se défouler, sans lumière, sans miroir où vérifier ses mouvements et sans dresscode contraignant. Bref l’occasion de faire n’importe quoi, n’importe comment, dans le seul but de se sentir libre. Après avoir exporté le projet à Brooklyn et Berlin, c’est à Paris que sera organisée la prochaine soirée, le 9 février. La participation est de 2 euros, une bien petite somme quand on pense au potentiel de fun qu’on va y trouver. (Infos sur l’événement ici.)

Forget all you knew about dancing. No Lights No Lycra happenings will change your idea of a party. Imagined by two Australian babes, Heidi and Alice, whom we met during our trip to Melbourne, NLNL is a dance session where everyone can come to let go, without no lights, no mirror to check your moves, no annoying dresscode. It’s the perfect opportunity to go crazy, with one goal : feeling free. After taking over Brooklyn and Berlin, it’s now time for Paris to host the next session, on February 9th. Participation is 2 euros, a very small amount when you consider the potential of fun you will find there. (More Information about the event here.)

Estelle Dévé 2.0

By Lucille on 11/08/12 | Melbourne |

 

 

La petite française qui monte à Melbourne s’est refait une beauté sur la toile. À l’occasion de sa nouvelle collection « Egyptian magic », Estelle Dévé s’offre un tout nouveau design pour son site internet , bien plus épuré permettant une navigation fluide et laissant place aux belles images. Quant à ses toutes dernière créations, elles s’inspirent de l’époque des pharaons et de leur penchant pour les formes pyramidales, les significations mystiques, et bien sûr, de tout ce qui brille. Une ligne de bijoux toute aussi précieuse que  sont talent. // The little Frenchy that gets every one talking in Melbourne had an online makeover. To launch her new collection « Egyptian Magic », Estelle Dévé gave her website a brand new design, more minimal, for fast navigation that highlights beautiful images. For her latest creations, she found inspiration in the time of the pharaohs and their taste for pyramidal shapes, mystical meanings and all that glitters. A line of jewelry as precious as her talent.

keep looking »