On vous parlait de Cameron Platter dans I Heart Cape Town et de l’art, du cochon et du poulet de ses réalisations. Son envie de représenter le désordre de la société est parfois critiquée, mais fait toujours réfléchir. L’artiste sud-africain qui nous avait séduit par son humour et son goût de la controverse est en visite à Paris cet été. Vous pourrez admirer ses nouvelles oeuvres, dans une nouvelle exposition, Monster, du 7 Juin au 19 Juillet à la Galerie Hussenot dans le 3ème arrondissement. // We met Cameron Platter for I Heart at Cape Town and instantly were appealed by his ways of representing society disorder. The South-African artist who seduced us with his humour and taste for controversy is in Paris this summer, for a new exhibition, Monster, were you can enjoy his latest works, from June 7th to July 19th at the Hussenot Gallery.

Crédit photo: Thomas Chéné

 

 

Un an qu’on vous en parle : L’Afrique du Sud , c’est le berceau de la créativité. Un an aussi qu’on vous annonce que la Gaité Lyrique l’a bien compris et le prouve en donnant carte blanche à la nouvelle scène culturelle de Johannesburg avec « Sharp Sharp Jo’burg« , thématique qui a commencée le week-end dernier. On retrouve dans la programmation notre gosse de Soweto préféré Spoek Mathambo, qui viendra le 26 octobre avec Dirty Paraffin et DJ Spoko pour secouer Paris de son hip hop, de ses beats sourds, et de sa folle énergie électrique.

CONCOURS : I HEART s’associe à cet événement et vous offre des places en envoyant vos nom et prénom + l’objet « Spoek »  à concours@iheart-magazine.com .

Photo: Thomas Chéné

 

 

Restons encore un peu en Afrique du Sud grâce à DIESEL + EDUN, mais quittons un temps le Cap pour faire un tour à Jo’burg, plus précisément à Soweto, avec le réalisateur Sean Metelerkamp.  Révélé par un clip multi-récompensé pour Die Antwoord, il signe ici pour la plateforme créative Studio Africa un petit film qui met en scène une battle entre le collectif de danse Real Actions et un crew de puppets redoutables. Les vêtements de la ligne DIESEL + EDUN accompagnent à merveille les mouvements des danseurs de Pantsula, cette danse contestataire venue des townships, sur un titre exclusif et absolument obsédant signé The Very Best & Moroka.  Si, comme nous, vous en voulez encore, allez faire un tour sur la sphère en ligne Studio AfricaImage de prévisualisation YouTubeLet’s stay in South Africa a little bit longer with DIESEL + EDUN, but let’s leave Cape Town for a while and visit Jo’burg, or more precisely Soweto, with director Sean Metelerkamp. Brought to attention by a multi-awarded video for Die Antwoord, he now directs a short film for Studio Africa that depicts a battle between Real Actions dance collective and a crew of puppets formidable. A perfect marriage between DIESEL + EDUN clothing and Pantsula dance moves, this protest dance from the townships, on an exclusive and haunting track by The Very Best & Moroka. If, like us, you want to see more, go have a look at online sphere Studio Africa.

Project Studio Africa

By Éléonore on 03/05/13 | Cape Town | ,

 

 

Alors que notre numéro Cape Town est toujours en kiosques, la marque Diesel, en collaboration avec Edun, sort une ligne de denim née en Afrique. On vous en dira plus très vite sur le Studio Africa, en attendant on vous laisse découvrir en images les jeunes artistes, acteurs, photographes, musiciens qui personnifient l’Afrique créative. Et si vous ouvrer l’oeil, vous pourrez y reconnaitre notre cover boy Petite Noir.

plus d’infos ici et ici. Image de prévisualisation YouTube

While our Cape Town issue is still in stores, Diesel and Edun are releasing a « born in Africa » denim line. We will soon tell you more about Studio Africa, but for now, discover the young artists, actors, photographers, musicians who embody african creativity. And if you look closely, you might recognize our cover boy Petite Noir.

More info here and here