©Grégoire Alexandre pour I HEART La French Riviera

Alors que Paris Photo bat son plein au Grand Palais, I HEART continue à vous faire (re)découvrir sa propre sélection de photographes rencontrés au fil des numéros. Pendant quatre jours, pleins phares sur nos flasheurs préférés. Aujourd’hui: le danois Nikolaj Muller, le français Gregoire Alexandre, le portugais Andre Principe et l’américaine Lauren Ward.

Nikolaj Muller

©Nikolaj Muller pour I HEART Copenhague

“Il y a une grande différence entre regarder dans l’oeil d’un soldat afghan et celui d’un mannequin de 16 ans”. Entre guerre et mode, voila où se situent les travaux de ce photographe danois. Pour la série mode de I HEART Copenhague, Nikolaj a également voulu croiser les univers, entre ville et nature, en nous embarquant à bord d’Islands Brygge, une île presque déserte aux allures industrielles. La dernière fois que nous l’avons croisé, c’était à Mexico, sur un tournage de film, dont nous devrions bientôt entendre parler.

Gregoire Alexandre

©Gregoire Alexandre pour I HEART La French Riviera

De la mode, du portrait, de la publicité aussi : les images de Grégoire Alexandre naviguent entre les supports mais gardent comme dénominateur commun le studio blanc. Dans un souci de le détourner de son usage premier, nous lui avions demandé de sortir à l’air libre, sur la plage ensoleillée, pour la série mode de I HEART La French Riviera.

Andre Principe

©Andre Principe pour I HEART Lisbonne

Celui qui a réalisé la série mode de I HEART Lisbonne prend l’image par tous les bouts. En plus de faire des photos, il en publie grâce à Pierre Von Kleist, la maison d’édition qu’il a monté avec son ami José Pedro Cortes, et qui fête aujourd’hui ses cinq ans. Traces of a diary, son documentaire sur les pointures de la photographie japonaise, est cependant le signe que l’image fixe ne lui suffit plus. Il vient d’ailleurs de dévoiler l’énigmatique trailer de son prochain film, Campo de Flamingos sem Flamingos.

Lauren Ward

©Lauren Ward pour I HEART Los Angeles

Guidée par les sunlights de la cité des anges, la photographe Lauren Ward privilégie une vision naturelle et lumineuse pour la série mode de I HEART Los Angeles. Immortalisant une allure sauvage et nostalgique, la californienne compare son travail à une “partie de chasse”, où l’on passe un long moment à attendre avant d’obtenir un bon cliché. Après 10 ans de collaboration, elle forme désormais officiellement un binôme avec son boyfriend, Alex Kweskin, et les deux lovebirds rêvent de faire leur nid à Paris…


  • Out Now

  • Ad

  • Newsletter

  • Twitter

  • Facebook

  • Ad