La semaine dernière, I HEART s’est invité au Printemps de Bourges, direction le centre de la France pour un festival mythique qui continue d’ameuter les petits et grands artistes du moment. Une fois sur place on a assisté à de nombreux concerts bien sûr, mais on a surtout repéré les meilleures adresses afin de vous conseiller où “chiller”, se restaurer dignement ou aller claquer la bise aux stars entre deux performances live pour l’année prochaine.

Alfred’s burger foodtruck

100% “made in Berry”, ce foodtruck est devenu le point de repère des amoureux du burger et de tous ceux qui fuient la bouffe de festival pas toujours de très bonne qualité. Dans l’authentique caravane américaine, le menu est à 9,50 euros maximum, préparé au grill devant vos yeux, le pain est moelleux, la viande est savoureuse et les frites en forme de zig-zag sont à tomber. Un bon moment, autour d’un bon burger.

Le Magic Mirrors

Accessible uniquement si on possède une accréditation, ou si on sait faire les yeux doux au vigile, ce chapiteau éphémère abrite la fête chaque jour et nuit durant le festival. Avec son parquet de chêne, ses miroirs incorporés dans du bois sculpté,  ses rideaux de velours et sa piste central pour les aficionados de la choré “verre à la main” c’est dans une ambiance art déco sauce Las Vegas Parano que les plus chanceux passent leurs moments off à agrandir leur réseau, se relaxer, ou simplement s’amuser.


Le W et le Palais d’Auron – Rock’n’beat party

Si il a bien une scène à ne pas rater c’est celle du W. Gigantesque hangar de toile cirée monté à l’occasion du festival qui accueille les plus grands : Stromae, Détroit, Metronomy, ou encore Tal et tous ses fans de petite taille pour cette édition 2014. On s’y est surtout éclaté lorsque le Palais d’Auron, autre salle à proximité où le confort des sièges ne vous laissera pas indifférent, s’est associée au W pour la Rock’n’Beat Party et nous régaler avec une programmation efficace : Breton, Brodinski, Gesaffelstein, Daniel Avery, ou encore The Drivers. Nos baskets s’en souviennent encore.

L’Auditorium

Tout à la fin du site du Festival se trouve un endroit peu fréquenté et qui gagne pourtant à être connu. L’Auditorium qui sert de lieu d’Interview avec les artistes pour les medias donne sur une rivière et sa forêt verdoyante. Une pause apaisante et poétique à côté de toute la cacophonie des scènes et des promeneurs. On serait bien resté donner à manger au canards toute l’après midi.

Le Bosphore

Une adresse à l’écart du site du festival, près de la scène Sous-Off, pourtant immanquable lors d’un passage à Bourges, notamment avant de prendre le train du retour : Le Bosphore. Restaurant de Kebab Turc typique qui accueille ses clients avec le sourire et la possibilité d’ajouter tout ce qu’on veut à sont sandwich, même du fromage ou de la sauce andalouse. Le rendez-vous des locaux et des habitués du Printemps et leurs lendemains difficiles après une semaine non-stop de concerts et soirées improvisées dans les rues de la ville.

Retrouvez toutes les infos sur le Printemps de Bourges ici.


  • Out Now

  • Ad

  • Newsletter

  • Twitter

  • Facebook

  • Ad