Wataru Tominaga

Règle de mode universelle : les rayures verticales agrandissent la silhouette, tandis que les rayures horizontales l’élargissent. Mais selon toute vraisemblance, Wataru Tominaga s’en fiche. Repéré pour sa collection de fin d’études aux allures folles et bariolées dans le numéro I HEART Londres, le jeune créateur de mode japonais, diplômé de Central Saint Martins, vient de voir son travail récompensé ce week end au Festival International de Mode et de Photo de Hyères. Gagnant du Grand Prix Mode Première Vision, Wataru a reçu une bourse de 15000 euros pour développer sa fabuleuse maitrise de l’oversize multicolore. Celui qui a appris la technique à Tokyo et travaillé les motifs à Helsinki a su surprendre le jury présidé par Julien Dossena en superposant couleurs et matières, quitte à dépasser les bords. « Les corps ne me suffisent pas à dire ce que je veux. Je continuerai à faire des collections mais je compte aussi m’essayer à d’autres formes d’art » nous annonçait cet hiver le designer au style proche de la pratique picturale du all-over. S’il semble vouloir s’aventurer sur d’autres terrains de jeu, il peut déjà se féliciter d’avoir remporté ce week end son sport de prédilection. // Last week end, Wataru Tominaga, a menswear designer we had met for our I HEART London issue, has won the Premiere Vision Grand Prize at the Hyeres International Festival of Fashion and Photography. This former student of Central Saint Martins impressed judges with his oversized and colorful silhouettes, designed with a pictural approach. Let’s hope that his prize, valued at 15000 euros will allow him to make his fashion dream come true!


  • Out Now

  • Ad

  • Newsletter

  • Twitter

  • Facebook

  • Ad