En 1970, la Windrunner, veste iconique de Nike portée par les athlètes, faisait son apparition. Douze ans plus tard, Stone Island, marque devenue le symbole de la recherche autour des fibres et des tissus, voyait le jour. En 2016, à l’occasion du projet « The Year of the Windrunner » les deux labels fusionnent, ne limitant plus le vêtement à ses fonctions esthétiques, sans pour autant les oublier. Arborant des airs de retour vers le futur, les collections sportswear de Stone Island sont faites de nylon issu des techniques de filtration des eaux, ou de tissu capable de changer de couleur en fonction des variations de température. Pour cette collaboration, Nike emprunte à la technologie de Stone Island le nylon en métal, touche exclusive de la marque italienne, ainsi qu’un tissu résistant à l’eau et au vent afin de rafraîchir la version trentenaire de la Windrunner. La paire de baskets Mussola Gommata, déclinée en version noire ou olive, fait également partie de cette collection, disponible juste avant les fêtes, à partir du 17 décembre. ici et ici, ou encore dans les flagship stores Stone Island et une sélection de stores Nikelab. // To introduce  « The Year of the Windrunner » Nike collaborates with Stone Island, an italian brand specialised in experimentation and fabric research, for its most iconic apparel : the windrunner jacket. Worn by famous athletes in the seventies, this jacket will be made in water and wind-resistant fabric for the occasion. KB

Collection disponible à partir du 17 décembre


  • Out Now

  • Ad

  • Newsletter

  • Twitter

  • Facebook

  • Ad