We love green 2017

Entre deux concerts, il faut bien recharger les batteries. Si le lineup de We Love Green 2018 est plutôt alléchant, le festival eco-friendly du bois de Vincennes fait aussi parler de lui avec sa programmation food délirante, réunissant 52 restaurateurs ! En quête de ce qui se fait de meilleur et de mieux sourcé, l’événement parisien a fait appel à un jury présidé par Pascal Barbot, chef aux 3 étoiles Michelin, afin de sélectionner les meilleures cantines. Comme il serait un peu long d’en faire toute la liste, on vous a sélectionné nos 5 coups de cœur :

1. Le Banquet We Love Green

Le Banquet We Love Green est l’alliance entre Tabasco et les chefs des 4 restaurants du Quixotic Projects : Candelaria, Hero, le Mary-Celeste et les Grands Verres. En plus de proposer un menu complet (entrée-plat-dessert) pour 35€, les différents services organisés permettent d’offrir un accès à l’emploi à une équipe de réfugiés grâce à la plateforme SINGA solidaire et les équipes de No More Penguins. Une idée de bon goût à réserver ici.

2. Miss Banh-Mi

Pour ceux qui souhaitent éviter l’option burger et hot dogs, Miss Banh Mi propose l’alternative idéale : entre saveurs vietnamiennes vitaminées, et savoir-faire boulanger français inégalable, ces sandwichs sont aussi healthy que savoureux.

Miss Banh-Mi, 5, rue Mandar, 75002, à la Cantoche les 2 & 3 juin. 

3. Hangover Cuisine

Idéal pour le jour 2 du festival, le stand de Guilhem Malissen, promet de concocter des plats réconfortants et sains pour se remettre des excès de la veille. Sa chaîne YouTube nous donne déjà un petit aperçu de ses recettes, qu’il délivrera prochainement dans son livre Saisons (First), mais on vous en reparlera.

Hangover Cuisine, au Véget-Hall les 2 & 3 juin. 

Read more

 

 

© CHANEL

À l’occasion de la 15ème édition du festival “Jardins, Jardin”, Chanel nous ouvre les portes de ses champs grassois que la marque cultive depuis plus de 30 ans avec la famille Mul. Du 31 mai au 3 juin aux Tuileries, les visiteurs pourront évoluer parmi les plantations de 5 fleurs à parfum chères à la maison : le jasmin présent dans le n°5, la célèbre rose de mai, l’iris pallida, la tubéreuse et le géranium rosat. Tel un voyage olfactif à travers le savoir-faire des maîtres parfumeurs de l’enseigne, une bastide renfermera une table des matières premières, pour ressentir toute la puissance et la délicatesse des différentes essences florales. Une jolie invitation à venir découvrir les métiers de la parfumerie. // During this year’s edition of the festival “Jardins, Jardin” dedicated to the work of horticulturists and landscapers, Chanel will open a 200m² floral planting in the heart of the Tuileries. While strolling through the field, you might even think you left Paris for Grasse, where every worthy perfume master has settled a home. This will be the occasion to discover all the scents Chanel is famous for: the jasmine flower found in N°5, the exquisite May rose, the iris pallida, the tuberose and the rose geranium. Inside a small bastide, the visitors will also encounter primary materials found in each fragrance of the fashion house. A lovely way to discover more about Chanel’s savoir-faire in perfumery.

 

 

Non, « Les Rencontres (égoïstes) » n’est pas le titre d’une énième appli de dating mais celui d’une exposition collective à ne pas louper ce weekend. Réunis à STATION, nouveau lieu d’expérimentation dans le 3eme arrondissement de Paris, peintres, photographes et sculpteurs de la capitale et d’ailleurs présentent leurs derniers travaux. L’occasion de découvrir de nouveaux talents made in France mais aussi d’avoir un petit avant-gout des artistes figurant dans notre prochain numéro spécial Grand Paris. Dans ce group show éclectique, on retrouvera ainsi les images oniriques de la photographe et fidèle collaboratrice du magazine Emma Burlet, les peintures surréalistes de l’audonien Johan Papaconstantino mais aussi les dessins de Safia Bahmed Schwartz, rencontrée récemment à Pantin. Multitâche, cette tatoueuse, éditrice et chanteuse fan de Booba n’expose pas son travail que sur les murs. Visible sur les écrans, notamment avec son tout dernier clip sensuel et clownesque « Danse avec moi », mais aussi sur scène au Barboteur à Pantin le 24 mai, la rappeuse à la voix douce dévoile un univers à la fois érotique et flippant, annonçant la couleur de l’EP et de la prochaine saison avec « Été (ArtCore) » qui sortira le 21 juin.


  • Out Now

  • Ad

  • Newsletter

  • Twitter

  • Facebook

  • Ad