PansyAss Ceramics

Jusqu’au 24 décembre, la boutique de Noël « Something in a Box » investit le Hoxton, nouvelle adresse du groupe hotelier anglais. L’expo – boutique, fruit d’une collaboration entre le Studio Marant et le Flash Design Store, met en lumière de jeunes artistes dont les créations mêlent les thèmes du design, du voyage et de la mobilité. En prenant comme point de départ la Boîte-en-Valise de Marcel Duchamp, le magasin éphémère présente des objets fonctionnels ou de collection comme des biscuits comestibles sur lesquels dessiner, des pantoufles Amélie Pichard ou encore la Bûcheboard, fusion entre un arbre et un skateboard. Ouvert du mardi au dimanche, « Something in a Box » saura ravir, en ces périodes de fêtes, tous les amateurs d’art et d’aventures. // From December 7th to 24th, the Christmas shop ‘Something in a Box’ will be open at the recently inaugurated Hoxton in Paris. The boutique exhibition will be open to all from Tuesday to Sunday, and is the result of a collaboration between Studio Marant and the Flash Design Store. It will mainly focus on artefacts related to design and travel, able to hold all your favorite belongings!

 

 

Lorsque nous avons découvert Kelela, en 2013, à la Boiler Room du duo Inc. – notre couverture de I Heart L.A – elle fignolait Cut4ME, une mixtape qui allait la faire exploser. Quatre ans et un EP plus tard, la chanteuse sort son premier album solo. Teasé par le titre « Let Me Know » (LMK), morceau trap’n’B, dont le clip réalisé par Andrew Thomas pullule de références R’n’B (la coupe blonde et les lunettes de soleil à la Mary J. Blige en sont les exemples les plus marquants), Take Me Apart nous fait retrouver les com- positions hybrides des producteurs avec qui elle travaille depuis ses débuts, comme Bok Bok ou Jam City. Romy Madley Croft, du groupe anglais The XX, s’ajoute à la liste des contributeurs, ainsi que Gorillaz, proche de la Californienne depuis leur collaboration sur deux titres de Humanz, le dernier album du groupe animé. Cependant, c’est en solo que Kelela présentera son premier album, lors de sa tournée européenne. JB

Pour tenter de gagner des places pour son concert le 1er décembre à la Gaîté Lyrique à Paris, envoyez votre nom + prénom à l’adresse concours@iheart-magazine.com. Les gagnants seront tirés au sort le jeudi 30 novembre à midi !

Les Inrocks Festival #30

By Noémie on 11/23/17 | Paris | , , ,

 

 

Pour son édition #30 qui débute aujourd’hui,  les Inrocks Festival repense sa formule en proposant une prog plus modeste mais aussi plus pointue, faisant de la Gaîté Lyrique son nouveau repère pour les quatre prochains jours. Coté concerts, misez donc sur le rap lancinant de Bon Gamin, le rock saxophoné d’Alex Cameron ou la pop minutieuse de Calypso Valois. Le dance floor sera quant à lui assuré par les dj set de Franz Ferdinand et Foals notamment. Mais le festival ne sera pas que musical : des rencontres avec l’auteure Delphine de Vigan (prix Fémina 2015), Stéphane Ashpool, créateur du label Pigalle Paris et des projections de courts et longs métrages sont également prévues au programme. Et si tout ça vous ouvre l’appétit, la Cantoche des Inrocks propose un buffet tout le weekend à réserver ici. // For its 30th edition, the Inrock Festival settles at the Gaîté Lyrique for the next 4 days will be paced by the various headliners from this year’s sharp program with Bon Gamin, Alex Cameron Calypso Valois… For those who wish to dance all night long, the Inrock Club will host DJ sets from Franz Ferdinand and Foals. But this year, it is also about more than music: you can choose to hear inspiring authors and creators share their experience, watch a few premieres or choose to eat as much as you can at the buffet at the Cantoche des Inrocks.

Women House : Welcome home

By Noémie on 10/19/17 | Paris | ,

 

 

Laurie Simmons, Walking House, 1989

La Monnaie de Paris, en collaboration avec le National Museum of Women in the Arts de Washington D.C. lance le coup d’envoi demain de « Women House », initiative donnant le pouvoir aux femmes et qui tombe à point nommé. L’exposition, ouverte jusqu’au 28 janvier met en lumière 39 artistes femmes du XXe et XXIe siècle, dont les créations associent le genre féminin à l’espace domestique. Entre prison et abri, aliénation et réinvention de soi, la maison apparaît successivement comme un espace reléguant les femmes aux tâches ménagères et comme lieu de création poétique, à l’image de Virginia Woolf dans Une chambre à soi, point de départ de l’exposition. C’est sous une multitude d’angles que sont traitées les questions liées à la place de la femme dans une histoire qui, pendant trop longtemps, l’a exclue. Entre féminisme, nostalgie et poésie, les différentes artistes internationales à l’instar de Louise Bourgeois, Niki de Saint Phalle ou Shen Yuan s’interrogent sur la construction de l’identité féminine et la conquête d’un espace de reconnaissance. Après son passage à Paris, l’exposition jouera les prolongations à Washington D.C. du 9 mars au 28 mai. // With the intent of giving power to women, the Monnaie de Paris, in collaboration with the National Museum of Women in the Arts in Washington D.C. is getting ready to launch ‘Women House’, an exhibition that features the work of 39 female artists. From Oct. 20th till January 28th, their work will be exhibited in light of the relation between women and domestic space, alternatively seen as a prison and a place where you can reinvent yourself. Starting off with Virginia Woolf’s essay A Room of One’s Own, the manifestation will showcase pieces that put women at the center of History and give them recognition. ‘Women House’ will then move to Washington D.C. after 3 months in Paris, from March 9th till May 28th.

 

 

Alors que l’espace des Grands Voisins vit ses derniers instants, le lieu alternatif continue de nous régaler. Le 23 octobre à partir de 19h se déroulera le Grand Fritkot de la brasserie Mort Subite organisé par le Fooding. On y trouvera plusieurs variétés de bières lambics de tradition belge et de la friture concoctée spécialement par 5 friturologues choisis par le guide culinaire. D’inspiration japonaise, italienne ou belge, les différents mets seront proposés en dégustation avec une bière sélectionnée par les ambassadeurs et maîtres brasseurs présents pour enseigner les rudiments du beer-pairing et dévoiler toute l’intensité des notes houblonnées. Les tickets seront disponibles à la vente pour une deuxième session à partir du 16 octobre ici, pour la somme de 30€ dont 5€ seront reversés à l’association « L’Un est l’Autre », servant des repas aux personnes en situation de précarité. Attention, les places partent vite ! // While the Grands Voisins is slowly preparing to leave a void in the Parisian life, the alternative site keeps on feeding us with tempting events. Organized by the culinary guide Le Fooding, the Grand Fritkot of the Mort Subite brewery will take place on Oct. 23rd. Guests will be able to taste different kinds of lambic beers brewed in the Belgian tradition while savoring fries prepared by 5 different chefs chosen by Fooding. Ambassadors and a master brewer will be there to introduce you to beer-pairing, in order to fully relish all different kinds of hopped flavors while enjoying music from a Belgian artist. Tickets will be available for purchase at 10am on Oct. 16th for the price of 30€ from which 5€ will be donated to the charitable association « L’Un Est l’Autre ». Hurry, tickets are selling fast!


  • Out Now

  • Ad

  • Newsletter

  • We Heart You

  • Follow Us

  • Ad